LES VOLUMES GÉOGRAPHIQUES

Évidemment ici on apprécie énormément la cartographie, et éditorialiser des compilations correspondant à un territoire géographique (un continent, un pays, une région, ou une ville), c’est une joie.

Les velléités d’approcher notre histoire par son aspect géographique se sont d’abord concrètement exprimées par la fabrication de 3 volumes nord-américains, avec essentiellement des artistes québécois, mais aussi d’Acadie, de New York ou d’Austin, Texas. Ce sont AUX-AMÉRIQUES, en novembre 2014, Ô-CANADA, en décembre 2015, et plus tard, ALLO CANADA ALLO, en mars 2017, réunissant au total 30 artistes et groupes.


Premier volume à la focale régionale, LA SOUTERRAINE EN NOUVELLE-AQUITAINE, janvier 2018, porté par le Théâtre Auditorium de Poitiers, a connu une toute autre amplitude. « À l’initiative du TAP, ce vaste projet de coopération, opéré avec la plateforme de découverte musicale La Souterraine et parrainé par Frànçois & The Atlas Mountains, se décline en une tournée de 13 groupes construite avec 13 lieux partenaires en région et à Paris, une compilation en numérique, à prix libre, en cd et en vinyle, réunissant 16 artistes et groupes » (se rapporter à la section Les opérations spéciales pour plus de détails).


En 2020, ce sont aussi 2 labels locaux, Ligature pour Lyon et sa région (TRABOULE, en juin 2020) et L’Étourneur pour l’État des lieux (novembre 2020) de la vie underground actuelle à Caen et dans son agglomération. Et puis avant le printemps 2021, 2 nouveaux volumes-villes sont prévus pour Strasbourg et Marseille, co-construits avec 2 activistes néo-souterrainistes – Emmanuel Dosda pour STRASBOUGE ENCORE et Lisa Birgand pour TOTAL KHEOPS (sous-titré Pop indée de Marseille). Avis aux amateurses activistes.