ALLOPOP, « L’AUTRE POP » FRANCOPHONE

Dans son travail de cartographie de la chanson underground, la Souterraine révèle avec les volumes ALLOPOP l’hybridation du genre « pop francophone » caractérisée par la digitalisation de ses productions, sa féminisation et sa porosité aux flows, et aux grooves d’ailleurs.

Au fil de nos recherches dans les méandres des musiques underground francophones, nous avons identifié et documenté plusieurs genres esthétiques : le plus évident, SAINTE POP, répondait aux réalités du terrain, et à la réception d’une grande quantité d’enregistrement synth pop, influencés par les années 80 et la new wave (3 volumes publiés en septembre 2016, février 2017 et avril 2018). Puis FOLK, sous-titré « musiques traditionnelles du futur » (un volume paru en octobre 2016), et son lointain dérivé POPKLORE (collection d’enregistrements pop folk moderne, publié en avril 2020), METAWL (un volume de métal francophone, éditorialisé par Furies, et publié en janvier 2016). La série des RURBAIN et RURBAINES (2 volumes publiés en juin 2019 et en février 2020) témoigne d’une époque qui bouge, et qui appelle l’hybridité dans la chanson, le twist qui dépasse le strict genre de la Chanson. 

La publication d’ALLOPOP en juillet 2020 marque la mise à jour d’une nouvelle mutation esthétique dans la chanson souterraine : d’abord parce que 12 participant.es sur 20 sont issu.es de notre premier concours de freestyle organisé sur instagram – critère do it yourself par excellence pour régénérer, rajeunir et élargir nos pratiques de collectages de chansons autoproduites. Question esthétique, les choses se précisent avec encore plus d’hybridité et de mélange des genres, empruntant au rap un flow, un beat à l’électro, une interprétation à la grande Chanson, un groove ailleurs, etc..

Mais c’est surtout dans l’approche résolument pop et les productions essentiellement digitales que ce nouveau genre s’affirme : on a choisi de l’appeler ALLOPOP (ou franco pop digitale si on préfère). Le préfixe allo provient du grec ancien ἄλλος, « allos » (autre), et « indique une nature ou un état différent, autre ». Il y a le mainstream, et il y a l’allopop, l’autre pop francophone qu’on révèle dans notre travail. Un deuxième volume est prévu pour janvier 2021, la suite ensuite.